Communiqué et démenti d’Adrien Masset, avocat de Joëlle Milquet « Il n’y a aucune nouvelle enquête!!! »

Communiqué et démenti de Adrien Masset , avocat de Joelle Milquet
 Il n’y a aucune  » nouvelle enquête  » concernant Joelle Milquet et après démonstration juridique déjà en mars 2016 de la légalité des actions de protection informatique menées, elle n’a jamais été inculpée pour les faits dont parle la presse. 

Je suis irrité de cette nouvelle violation du secret de l’instruction qui ne présente aucun intérêt sauf pour nuire une fois de plus à ma cliente comme par hasard dans un contexte politique d’acharnement déplacé contre ma cliente. L’enquête évoquée par la presse n’est en rien nouvelle et fait partie de l’enquête existante . Il s’agit d’une information aussi dépassée qu’inexacte., Madame Milquet n’a en rien été inculpée pour les mesures de protection prises dont elle s’est expliquée déjà il y a 16 mois dans son audition. Elle avait en effet démontré, analyse juridique à l’appui, que les mesures prises après les agissements d’une « taupe » malveillante au sein de son cabinet, étaient des mesures tout à fait légales et nécessaires de protection des ordinateurs du cabinet de l’Intérieur respectant les règles en vigueur contre toutes tentatives d’intrusion de tiers ou de fuites de documents vers des tiers. Inutile de rappeler le caractère hautement secret des matières de sécurité de ce ministère. Le processus légal avait été respecté et aucune suite n’est intervenue après les explications données. Les titres et l’information donnée provenant d’une fuite organisée ne correspondent donc pas à la réalité et jettent un discrédit inacceptable sur ma cliente.
 Adrien MASSET

Avocat aux Barreaux de Verviers et de Liège,

Spécialiste en droit pénal et droit pénal des affaires.

Professeur extraordinaire à la Faculté de Droit de l’Université de Liège et au Tax Institute de HEC-ULg.